Présentation

En partenariat avec la Faculté de Droit de l’Université Al-Quds (Jérusalem) et avec le concours du Mémorial pour la Paix, l’Institut organise chaque année, et ce depuis 2009, le concours international de plaidoiries de Palestine. Ce dernier est une idée originale d’Anwar Abu Eisheh, professeur de Droit à l’Université Al-Quds et de Stéphane Grimaldi, directeur du Mémorial de Caen.

L’Université d’Al-Quds et l’Institut International des Droits de l’Homme partagent la volonté de sensibilisation et d’éducation auprès du public. C’est pourquoi, avec l’aide du Mémorial pour la Paix de Caen, nous souhaitons donner à des avocats locaux et internationaux l’opportunité de plaider en public une affaire concernant une violation récente des droits de l’homme. Le choix de l’endroit n’est pas innocent. En plein cœur du Proche Orient, cet évènement prend en effet une dimension plus grave avec le conflit israélo-palestinien qui depuis ses débuts en 1948 questionne quotidiennement les Droits de l’Homme.

« Pour faire la paix, il faut être deux : soi-même et le voisin d'en face ». 
Aristide Briand «Paroles de Paix»

Ce concours tente à démontrer, au fil des années, que le respect du droit doit dépasser les clivages et les obstacles politiques. Et c’est en cela que cet évènement international constitue un moment fort, un moment unique pendant lequel l’universalité des valeurs humaines se hisse au-delà des différences culturelles, juridiques ou politiques.

Et concrètement…

De nombreux avocats internationaux se succèdent pendant toute une journée pour plaider une affaire traitant d’une atteinte aux libertés fondamentales de l’être humain.15 minutes sont accordées à chacun – moments pendant lesquels le rôle de l’avocat et du juge face aux autorités gouvernementales est mis en évidence. La tenue du concours de plaidoiries de Palestine reflète un immense besoin de justice, enjeu d’une bonne gouvernance.